Notre Projet d'établissement

Projet d'établissement

Description

 

Le Pouvoir Organisateur de l'I.E.T. Notre-Dame, dénommé A.S.B.L. Centre Scolaire du Sacré-Coeur et sis Boulevard Audent, 58 à 6000 Charleroi, a en charge trois établissements : une école primaire, une école secondaire générale et une école secondaire technique et professionnelle.

L'I.E.T. Notre-Dame constitue la partie technique et professionnelle des écoles du Pouvoir Organisateur. Il dispose également d'un premier degré commun et d'un premier degré différencié. Il se situe à la rue de la Science, 50-62 à 6000 Charleroi.

 

Le Pouvoir Organisateur et les trois établissements mentionnés ci-dessus font partie de l'enseignement libre confessionnel et, plus particulièrement, des écoles catholiques. Ils sont intégrés au réseau des écoles Jésuites dont ils s'engagent à en respecter l'esprit, les directives et les projets.

 

L'I.E.T. Notre-Dame remplit donc ses missions en faisant référence aux valeurs de l'Evangile, à l'enseignement de Jésus-Christ selon les préceptes d'Ignace de Loyola.

 

Située en plein cœur de Charleroi, l'école entend dispenser un enseignement qualifiantqui permet à tous de prendre ses responsabilités dans la société de demain. Notre établissement est ouvert à tous les élèves désireux de réaliser une formation qualifiante, quels que soient leur origine, leurs convictions et leur parcours précédent. Il accueille toute personne prête à accepter les projets de l'école et à les nourrir de son expérience.

Il veut donner une chance égale à chacun dans l'éducation et la prise en charge de son autonomie professionnelle. Il veut être le terrain d'apprentissage de la citoyenneté dans le respect des autres et des convictions de chacun.

 

Le présent document est constitué de trois parties

  • la première reprend l'ensemble du projet,
  • la seconde, sous forme tabulaire, énonce les actions envisagées pour les trois années à venir,
  • la troisième est le Plan d'Actions Collectives répondant au nouveau décret sur le premier degré.

Les valeurs de l'établissement

 

L'établissement trouve ses racines dans le projet éducatif jésuite dont il dépend directement. A son origine, il est créé par les Sœurs Oblates du Cœur de Jésus, sous la houlette des Pères Jésuites installés à Charleroi. Depuis, il se nourrit des préceptes des unes et des autres. Sa mission première est donc de former tous les jeunes qui lui sont confiés, sans rejet pour les plus pauvres d'entre eux, à la lumière des « Exercices Spirituels » d'Ignace de Loyola.

 

En suivant ces modèles, l'IET Notre-Dame vise à faire vivre certaines valeurs plus particulièrement :

 

Le respect

Dans sa manière de fonctionner, l'établissement accorde une véritable importance au respect des personnes, membres du personnel ou élèves, à l'environnement, tant dans les classes que dans les lieux de vie commune, et au respect des règles qui permettent à l'école de fonctionner. Cela se traduit au quotidien par l'accueil des élèves et l'entretien des lieux, mais aussi par l'application des règlements en vigueur à l'IET. 

L'écoute - l'attention

L'IET Notre-Dame dispose d'une structure permettant à chacun d'être entendu. Les éducateurs sont en permanence à l'écoute des élèves et les dirigent vers les personnes les plus à même de s'occuper de leurs problèmes. Les structures d'écoute, comme le PMS ou l'assistante sociale, sont à la disposition de tous pour leur permettre de s'épanouir dans l'établissement et d'affronter les difficultés auxquelles ils sont confrontés.

La conscience professionnelle

L'IET Notre-Dame met un point d'honneur à transmettre à ses élèves une conscience professionnelle attendue dans la société. Au travers des différents projets proposés aux élèves, l'institution insiste sur la ponctualité, le sens du travail bien fait, le sérieux dans la prise en charge de l'activité, le respect des personnes, le dépassement de soi, ... L'école travaille avec des « clients » extérieurs à l'établissement et implique les élèves dans la réalisation de projets concrets dont la visibilité les rend fiers.

La Justice - L'équité

L'IET Notre-Dame défend les valeurs de la Justice à travers la prise en charge des élèves. Ainsi chaque personne a le droit d'être écoutée et comprise dans la position qu'elle défend. L'école s'abstient de juger sans une argumentation appuyée. Par ailleurs, la notion d'équité assure à tous une justice distributive correcte et comprise par tout le monde.

La solidarité

Partant de l'idée qu'un travail bien fait est un travail qui arrive à son terme, les notions d'entraide, de collaboration entre les élèves et d'esprit d'équipe sont promues lors des travaux effectués dans les sections de façon à permettre à chacun de ne pas se sentir isolé dans les différentes tâches et de permettre au « client » d'obtenir ce pour quoi il a entrepris un partenariat avec l'établissement.

Par son vécu, l'établissement défend également des valeurs propres à ses convictions :

La tolérance

L'IET Notre-Dame accepte chacun dans sa différence, soit-elle religieuse, culturelle ou physique. Les règlements sont conçus de façon à éviter que chacun se sente bousculé dans sa différence. Mais l'école éduque aussi à la tolérance pour chacun et à l'acceptation de l'autre. Aussi prône-t-elle l'absence de port de signes distinctifs pour faciliter cette acceptation dans les deux sens.

La disponibilité

Les membres du personnel de l'établissement sont invités à se rendre disponibles pour quiconque exprime un besoin dans les limites du respect de tous, qu'ils soient professeurs, éducateurs ou membres du personnel administratif et ouvrier. L'établissement invite également ses élèves à se rendre disponibles pour les projets de l'école.

Les valeurs chrétiennes

L'IET Notre-Dame, en tant qu'école catholique, défend les valeurs prônées par l'exemple de Jésus-Christ telles que l'aide aux plus démunis, l'accueil de tous, la bienveillance à l'attention à chacun. Cela se traduit au quotidien, dans les structures mises en place, par l'écoute de tous et la recherche de solutions permettant aux personnes concernées de se sortir des difficultés présentes.

De la même façon, chacun, selon ses propres croyances, est invité à respecter ces valeurs et à mettre tout en œuvre pour que chaque élève trouve sa place dans l'école et puisse s'y développer.

La bienveillance

Dans l'ensemble des cours ou projets mis en place dans l'établissement, les professeurs se donnent mission de veiller à la bonne compréhension et à la bonne intégration des élèves. C'est par une attention àtous que la bienveillance s'illustre dans l'établissement.

La reconnaissance

L'IET Notre-Dame encourage ses élèves à participer à différents projets dans le but de leur permettre d'exercer au mieux les compétences professionnelles attendues dans leur cursus. C'est donc tout naturellement qu'il se fait un point d'honneur à les féliciter pour leur participation et leur conduite dans le déroulement de ceux-ci. Cette démarche s'inscrit dans le cadre de l'évaluation, permettant à ceux qui se sont investis de se positionner dans l'acquisition des compétences.


L'IET en action

 

Afin de rencontrer au mieux ces valeurs, l'établissement s'inscrit dans une série de projets et d'actions, en rapport avec les projets éducatif et pédagogique qui sont les siens.

De la pédagogie

Pour permettre l'acquisition des compétences visées sur l'année en cours ou sur le degré :

  • L'évaluation continue développée en quatre étapes clés :
  • l'apprentissage et l'évaluation formative
  • l'évaluation certificative
  • la remédiation
  • la récupération certificative


  • L'organisation d'une session complète d'examens en juin adaptée en fonction des certifications acquises par chaque élève,
  • La remédiation immédiate à l'intérieur des cours,
  • La remédiation structurée mise en place dans le cadre du nouveau premier degré et permettant l'appropriationdes compétences du socle à 14 ans,
  • Un P.I.A. conçu pour tous les élèves en difficultés, limité dans le temps, spécifique à chacun,
  • Au premier degré, une structure de soutien parallèle aux cours non certificatifs visant une remédiation plus approfondie,
  • Des cours de Français Langue Etrangère pour les élèves dont ce n'est pas la langue maternelle et qui ont des difficultés à s'exprimer correctement.

 

Pour assurer une meilleure professionnalisation des jeunes du troisième degré : 

  • La mise en place de la Certification par Unités (C.P.U.) dans les métiers concernés (Coiffure, Esthétique, ...),
  • L'immersion de l'élève dans le monde professionnel à l'école par sa participation effective à des activités ouvertes au public (Journée Salon en coiffure et en esthétique, réponse à des « commandes » extérieures, ...),
  • La mise en place de partenariats avec le monde associatif visant la possibilité de développer les compétences propres aux options dans le cadre de travail d'étudiant, ...),
  • La participation à des stages hebdomadaires ou en bloc,
  • Des équipes pédagogiques qui se réunissent en coordination de branches,
  • Des équipes éducatives, des coordonnateurs de branches et de sections au service du jeune et de l'établissement afin d'améliorer sans cesse le fonctionnement et les activités proposées.

Pour assurer une meilleure orientation des jeunes qui nous sont confiés :

  • Au premier degré :
  • Des stages de découvertes,
  • Des animations relatives aux métiers visés par le qualifiant,
  • Des participations à des activités extérieures d'un ou plusieurs jours visant la découverte de métiers.
  • Au deuxième degré :
  • Des stages d'observation, selon les sections, pour permettre une découverte approfondie du métier dans le milieu professionnel,
  • Des contacts avec des professionnels,
  • Des échanges inter-écoles (selon les sections),
  • Une structure d'orientation, appelée 3P orientante, spécifique aux élèves de 3ème professionnelle et visant une orientation réfléchie dans les sections du qualifiant.
  • Au troisième degré :
  • Des activités d'intégration permettant aux élèves de se familiariser avec les attentes du monde professionnel,
  • Des stages d'immersion professionnelle pour permettre l'apprentissage du métier sur le terrain,
  • Des visites d'entreprises en lien avec les options suivies,
  • Des formations professionnelles données par des acteurs du terrain,
  • Des visites professionalisantes de salons réputés pour établir le contact avecles acteurs économiques,
  • Des participations à différents concours pour valoriser les acquis des élèves,
  • Des jurys de qualification intégrant des professionnels issus du monde du travail.

 

Pour permettre à l'élève de se situer dans ses apprentissages :

  • Des intentions pédagogiques claires communiquées par chaque professeur en début d'année,
  • Des conseils de classe et, éventuellement, des conseils de tous,
  • Une grille de compétences liée à chaque cours et reprenant les acquis individuels,
  • Des remises de bulletins au cours desquelles chaque élève est amené à rencontrer ses professeurs,
  • Aux moments-clés de l'année, des bulletins remis obligatoirement aux parents de tous les élèves mineurs lors d'une réunion programmée,
  • Dès le deuxième degré, l'organisation d'épreuves intégrées visant l'acquisition des compétences nécessaires au métier.

 

Pour permettre à l'élève d'acquérir une méthode de travail adaptée à son mode de fonctionnement :

  • Une cellule d'accrochage pédagogique, appelée "Le Trèfle”, composée de professeurs experts en méthodes d'apprentissage et capables de diagnostiquer les difficultés d'apprentissage des élèves,
  • Des membres du personnel formés dans les neurosciences et sensibilisés aux intelligences multiples.

Pour permettre à l'élève d'appréhender positivement ses apprentissages :

  • Des moyens multimédias à la disposition des professeurs,
  • Des professeurs formés à l'utilisation des tablettes et des tableaux interactifs,
  • Des activités extérieures utilisant les nouvelles technologies,
  • Un site internet support de cours, de tests de diagnostics et d'évaluations (formatives et certificatives),
  • Des cours travaillés pour viser l'autonomie et le projet personnel du jeune,
  • Un travail par compétences dans chacun des cours dispensés.

 

Pour aboutir à la réussite des élèves de l'enseignement différencié :

  • Des classes peu nombreuses, des choix pédagogiques adaptés,
  • Un instituteur attaché aux classes du premier degré différencié visant la réussite du C.E.B. et présent en classe avec le professeur titulaire du cour,
  • Des méthodes pédagogiques basées sur le jeu,
  • Une équipe réduite de professeurs,
  • Un P.I.A. visant l'individualisation du suivi des élèves.

 

Pour réussir l'intégration des élèves issus de l'enseignement spécialisé :

  • La rédaction d'un protocole d'accord entre toutes les parties concernées par l'intégration, en ce compris les parents,
  • Un partenariat entre l'école et les établissements spécialisés dont sont issus les élèves,
  • Une collaboration continue entre l'école, ces établissements et les P.M.S. concernés,
  • Un encadrement supplémentaire par des professeurs provenant des écoles concernées (enseignement spécialisé).

De la politique des stages

Pour permettre à ses élèves de mieux s'orienter et de parfaire leur formation, l'I.E.T. Notre-Dame prévoit des stages tout au long du parcours scolaire du jeune, en fonction de l'orientation qu'il se désigne.

Différents type de stages peuvent être organisés :

·Des stages de type 1, définis comme des stages d'observation et d'initiation. Ils peuvent prendre la forme de visites de sections, d'écoles, de lieux professionnels ou encore de rencontres de professionnels. Ils peuvent, selon le cas, durer un ou plusieurs jours.

·Des stages de type 2, définis comme des stages de pratique accompagnée. Ils s'organisent en immersion sur le lieu de stage et l'élève est chargé d'accomplir des tâches sous le contrôle d'un tuteur appartenant à l'entreprise.

·Des stages de type 3, définis comme des stages en responsabilité. Ils s'organisent également en immersion sur le lieu de stage et l'élève y accomplit des tâches avec un degré croissant d'autonomie.

Au premier degré, l'école organise 4 journées de stage de type 1. Selon le cas, les élèves seront invités à visiter des sections de l'école ou, en fonction du choix d'orientation personnel, d'autres établissements répondant au projet personnel de chacun. Des visites de lieux professionnels ou des rencontres avec des professionnels ou des jeunes, éventuellement lors de journées spéciales, peuvent également être proposées.

Au deuxième degré, des stages de type 1 sont organisés en 3ème et en 4ème années dans les sections suivantes :

·Travaux de bureau :

o3ème année : 1 jour d'essai et une semaine

o4ème année : 1 jour d'essai, une semaine de stage de type 1, suivie d'une semaine de stage de type 2

·Techniques sociales et d'animation :

o3ème année : 1 semaine de stage de type 1

o4ème année : 1 semaine de stage de type 1

Ils doivent permettre aux jeunes de confirmer leur choix d'option pour le troisième degré.

Au troisième degré, des stages de type 2 ou 3 sont organisés dans les sections et selon les modalités suivantes :

·Coiffeur-coiffeuse :

o5ème année : 4 semaines

o6ème année : 2 semaines

o7ème année : 4 semaines et tous les vendredis dans l'établissement

·Esthéticien-esthéticienne :

o5ème année : 2 semaines

o6ème année : 4 semaines

o7ème année : 12 semaines

·Assistant(e) aux Métiers de la Publicité :

o6ème année : 2 semaines

o7ème année : 4 semaines

·Auxiliaire administratif(ve) et d'accueil :

o5ème année : 3 semaines

o6ème année : 2 semaines

·Technicien(ne) commercial(e) :

o5ème année : 3 semaines

o6ème année : 4 semaines

·Animateur-Animatrice :

o5ème année : 3 semaines

o6ème année : 3 semaines

·Nursing :

Les stages couvrent 560 périodes réparties sur le degré dans les proportions suivantes :

§Crèche : 40 jours répartis

§Ecole maternelle : 36 jours répartis dont 2 semaines complètes en immersion

·7ème Agent(e) médico-social(e) : 9 semaines

·7ème Professionnelle de type C : 4 semaines

·7ème GTPE : 1 jour/semaine et 4 semaines

La répartition des stages est prévue dans un calendrier remis aux élèves en début d'année scolaire.

De l'éducation

Dans le cadre de ses projets éducatif et pédagogique, l'Institut axe ses priorités éducatives sur le thème du "vivre ensemble dans une société multiculturelle”. A cette fin, elle vise l'intégration et le respect de tous. Le règlement d'ordre intérieur est construit en conséquence, dans le respect de la personne humaine, mais aussi dans l'acceptation des valeurs de l'établissement, à savoir l'autonomie, le respect de soi et des autres, l'acquisition et le développement de la conscience professionnelle.

Toute personne a le droit d'être écoutée. L'établissement privilégie dès lors le dialogue constructif avant toute prise de sanction. L'équipe éducative est formée pour rencontrer efficacement cet objectif et les professeurs veillent, avant tout, à dialoguer avec l'élève.

Cependant, le Règlement d'Ordre Intérieur permet de baliser au mieux le cheminement de chacun au sein de l'établissement. Il annonce clairement l'échelle des sanctions encourues par les élèves en cas de manquements graves et/ou répétitifs. Ce R.O.I. permet à nos jeunes de se structurer face à des situations d'interactions pédagogiques et sociales, lesquelles ne sont qu'une projection sur leur future vie professionnelle et sociale.

Du bien-être et de l'égalité des chances

L'I.E.T. Notre-Dame a le souci du bien-être de la personne humaine. Aussi l'établissement prévoit-il des cours de sophrologie se déroulant durant le temps de midi et accessibles aux élèves qui le souhaitent ou sur proposition du conseil de classe.

Par ailleurs, une assistante sociale est présente à temps plein dans l'établissement. Ses tâches principales sont de favoriser l'accrochage scolaire et de veiller à ce que chaque élève puisse accéder à toutes les activités proposées.

A cette fin, tout parent, dont les difficultés financières sont telles qu'elles pourraient empêcher la participation de leur enfant aux activités de l'école, est invité à prendre contact avec la direction pour trouver un arrangement.

Enfin, L'I.E.T. propose un système participatif où élèves, parents, professeurs, membres extérieurset direction se rencontrent et débattent du cadre de vie et recherchent les meilleures actions visant une intégration parfaite des personnes dans l'étblissement.

De la citoyenneté

L'établissement inscrit dans ses projets la formation des jeunes à un comportement citoyen responsable. Elle prévoit, dès lors, diverses activités pour rencontrer cet objectif :

Pour assurer l'information correcte des élèves :

  • Des activités liées à l'éducation sexuelle et affective en partenariat avec le P.M.S., le planning familial et Infor Jeunes, dans le respect du décret EVRAS,
  • Des ateliers de sensibilisation en rapport l'utilisation des réseaux sociaux sur internet.

Pour permettre à tous les élèves de se sentir bien dans l'établissement :

  • Une politique de respect visant l'objectivité des faits et l'acceptation des différences,
  • Une prise en charge rapide des problèmes rencontrés dans les classe visant la conscientisation de tous les élèves,
  • Des participations actives avec le monde associatif visant la prise de conscience de la précarité apparente de certains secteurs de notre société.

 

Pour aider les élèves à prendre connaissance des problèmes de la société et du monde :

  • Des cours de sciences humaines instaurés dans les grilles horaire les initient à la citoyennté, à la tolérance et l'acceptation de l'autre,
  • Un magasin OXFAM tenu par les élèves et la diffusion d' informations leur permettant de se confronter à la différence de traitement des populations,
  • Une action Amnesty International régulière visant la prise de conscience des injustices dans le monde.

De la culture

L'I.E.T. Notre-Dame tient à assurer à chaque élève un accès égal à la culture sous toutes ses formes par :

  • Des séances de cinéma,
  • Des visites de musées,
  • Des visites d'expositions,
  • Des voyages à caractère culturel inscrits dans le cursus pédagogique de l'option et construits autour des apprentissages,
  • Des séances d'éducation physique proposées sur le temps de midi,
  • Des tournois sportifs encadrés par une équipe éducative motivée,
  • Des animations musicales et/ou des ateliers visant l'éveil à la musique.

Certaines de ces activités sont susceptibles d'être financées (en partie ou en totalité) par les parents. Néanmoins, l'établissement met un point d'honneur à ce que tous les élèves participent aux activités proposées et invite les parents en difficultés financières (susceptibles d'empêcher la participation de leur enfant) à rencontrer la direction afin de trouver la meilleure réponse possible.

 

Modifié le: samedi 13 juin 2015, 12:25