La passerelle : un service d'accrochage scolaire

Quand l'absentéisme devient  l'affaire de tous les acteurs !

Malgré que la scolarité soit obligatoire pour tous les jeunes de moins de 18 ans, il arrive encore souvent que certains soient en décrochage scolaire. Pour diverses raisons, venir à l'école peut devenir difficile, voire impossible. Il peut également arriver que la présence de l'élève soit effective mais que son travail à l'école ne soit pas du tout efficace, voire absent.

Dans ce cadre, l'IET Notre Dame a misé sur la prise en charge de ces jeunes en difficulté par une assistante sociale à temps plein dont le rôle consiste à faire le tour de la situation du jeune et d'envisager avec lui toutes les pistes qui lui permettent de reprendre pied sur le terrain de l'école.

Ce projet, appelé "la Passerelle", doit servir de tremplin au jeune et le remotiver à obtenir un diplôme. Le travail est accompli sur le jeune, mais aussi sur son environnement (parents, professeurs, ...). Le principe veut qu'on remette, autour de lui, les conditions nécessaires à son développement scolaire.

L'absentéisme est relevé par les éducateurs dans les classes. Lorsque la situation est jugée délicate, l'éducateur de section en fait référence à l'assistante sociale qui prend le dossier en charge. Elle convoque le jeune et entreprend alors tout un travail de fond destiné à cerner les difficultés rencontrées et à trouver des pistes de solution.

Ce projet a remporté le prix SCHOLA en 2010.

Modifié le: lundi 22 décembre 2014, 10:26